Test Super Monkey Ball Banana Rumble : SEGA au sommet de son art ?
Jeux vidéo
Tests
Switch
Jeu de plateforme

Test Super Monkey Ball Banana Rumble : SEGA au sommet de son art ?

Publié le 24 juin 2024 à 14:40
par Alexandre Jollier

Après une décennie d'attente, les fans de la célèbre franchise Super Monkey Ball ont enfin droit à un nouvel opus digne de ce nom. Super Monkey Ball Banana Rumble, exclusivité Nintendo Switch, semble reprendre le flambeau avec brio, offrant aux joueurs une expérience arcade chaotique et fun, dans la plus pure tradition de la série.

 

Test Super Monkey Ball Banana Rumble : SEGA au sommet de son art ?

 

Un Retour aux Sources Réussi

La dernière entrée majeure de la franchise remonte à 2012 avec Super Monkey Ball: Banana Splitz sur PlayStation Vita. Depuis, SEGA s'est contenté de remastériser les titres précédents et de proposer quelques spin-offs mobiles. Il était donc grand temps pour les fans de retrouver l'essence même de Super Monkey Ball : un gameplay déjanté et addictif, mêlant adresse, réflexes et un brin de folie.

Banana Rumble semble avoir parfaitement saisi l'esprit de la série. Son point fort réside dans sa capacité à capturer l'excitation et le plaisir pur que procure le franchissement des niveaux les plus improbables. Chaque niveau devient un défi d'observation et de raisonnement spatial, où l'on cherche sans cesse les raccourcis les plus audacieux.

 

Une Physique Rodée à la Perfection

L'un des principaux reproches formulés à l'encontre de Super Monkey Ball Banana Mania, le précédent remaster, concernait son moteur physique jugé peu naturel. Banana Rumble rectifie le tir en proposant une physique irréprochable, où chaque singe se comporte exactement comme attendu, en fonction de ses caractéristiques de vitesse, de freinage, de poids et de rotation.

Par exemple, un singe lourd comme GonGon sera plus lent mais plus facile à contrôler dans les virages, tandis qu'un petit gabarit comme Baby filera comme une flèche, au prix d'une maniabilité réduite. Cette diversité offre aux joueurs la possibilité d'ajuster la difficulté à leur convenance.

 

Test Super Monkey Ball Banana Rumble : SEGA au sommet de son art ?

 

Un Défi de Taille, même pour les Vétérans

Que l'on joue en solo ou en multijoueur jusqu'à 16 participants, Banana Rumble n'hésite pas à mettre les talents des joueurs à rude épreuve. Garder l'équilibre sur des plateformes sans garde-fous, atterrir avec précision ou franchir des sauts vertigineux à haute vitesse, autant de défis qui demanderont un temps d'adaptation.

Cependant, une fois les mécaniques de jeu maîtrisées, chaque prouesse accomplie procure un sentiment de satisfaction intense. C'est là que réside la magie de Super Monkey Ball : repousser constamment les limites et défier les niveaux de manière insolite.

 

Les Nouveautés de Banana Rumble

Si Banana Rumble reste fidèle à l'esprit de la série, il n'en apporte pas moins quelques nouveautés bienvenues, à commencer par le "Spin Dash". Cette capacité de charge permet aux singes de se propulser dans la direction souhaitée, facilitant certains sauts ou raccourcis audacieux.

Le mode Aventure, quant à lui, bénéficie désormais de cinématiques animées relatant une trame narrative. Certes, l'intrigue reste assez anecdotique, mais il est dommage que SEGA n'ait pas poussé le bouchon un peu plus loin en termes d'extravagance et de personnalité, comme dans Super Monkey Ball 2.

 

Test Super Monkey Ball Banana Rumble : SEGA au sommet de son art ?

 

Un Multijoueur Démentiel

C'est surtout du côté du multijoueur que Banana Rumble brille, avec la possibilité de s'affronter jusqu'à 16 joueurs, en local ou en ligne. Chaque mode apporte son lot de chaos et de fun :

  • Monkey Race : une course d'arcade à la Mario Kart
  • Banana Hunt : une chasse aux bananes effrénée
  • Ba-BOOM! : un jeu de la bombe brûlante, où il faut se débarrasser des explosifs
  • Goal Rush : un affrontement d'équipes pour franchir des buts
  • Robot Smash : deux équipes s'affrontent pour démolir des robots géants

Seul bémol, l'absence des mini-jeux cultes de la série comme le bowling ou le tir sur cible. Un manque pour les fans de la première heure.

Des Soucis de Performances

Le principal point noir de Banana Rumble concerne ses performances techniques. Le jeu souffre en effet de chutes de framerate assez fréquentes, rendant certains niveaux particulièrement nauséeux, surtout avec les mouvements de caméra frénétiques.

Bien que gênant, ce problème devrait être corrigé par une mise à jour future. Il n'enlève rien au plaisir brut que procure Banana Rumble lorsque tout se déroule sans accroc.

 

Test Super Monkey Ball Banana Rumble : SEGA au sommet de son art ?

 

Un Incontournable pour les Fans

Malgré quelques défauts mineurs, Super Monkey Ball Banana Rumble s'impose comme un must pour les amateurs de la franchise. En restant fidèle à son gameplay d'arcade fun et déjanté, tout en y apportant quelques twists bienvenus, SEGA semble avoir retrouvé la recette gagnante.

Grâce à ses fondamentaux solides, sa mécanique de Spin Dash astucieuse et son multijoueur en ligne, Banana Rumble a tous les atouts pour fédérer une solide communauté de joueurs dans les années à venir. Un retour aux sources plus que réussi pour la licence culte.

Super Monkey Ball Banana Rumble sortira sur Nintendo Switch le 25 juin 2024.

 

Sur le même sujet :

Détail du mode multi de Super Monkey Ball Banana Rumble

Alexandre Jollier
Alexandre Jollier
A propos de l'auteur
Bonjour à tous ! Je suis Alexandre, votre guide dévoué dans l'univers fascinant des jeux vidéo.
Articles similaires