L'échec de The Lord of the Rings : Gollum et les conséquences pour Daedalic Entertainment
Jeux vidéo
Editeurs
Annonces

L'échec de The Lord of the Rings : Gollum et les conséquences pour Daedalic Entertainment

Alexandre Jollier il y a 9 mois

Le jeu vidéo d'infiltration The Lord of the Rings : Gollum, développé par le studio Daedalic Entertainment, a été un échec critique retentissant. Malgré les excuses publiques de l'éditeur, les mauvaises nouvelles continuent à arriver.

Les excuses face à un lancement chaotique

The Lord of the Rings : Gollum s'est distingué par sa sortie chaotique, critiqué à la fois par la presse et les joueurs. Le jeu, développé par Daedalic Entertainment, souffrait de nombreux défauts techniques, de problèmes de game design et de gameplay. Les graphismes dépassés, les mécaniques datées, le système de choix inutile, le gameplay rigide et les nombreux bugs et crashs ont conduit plusieurs médias spécialisés à qualifier le jeu de purge.

Face à ces critiques virulentes, Daedalic Entertainment a présenté ses excuses fin mai. Dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux, le studio a exprimé ses regrets quant à la qualité insatisfaisante de The Lord of the Rings: Gollum et a reconnu ne pas avoir répondu aux attentes des joueurs. Il a promis de fournir des correctifs pour permettre aux joueurs de profiter pleinement du jeu et de communiquer de manière transparente sur les améliorations à venir.

Depuis lors, il est clair que le studio derrière State of Mind, les Deponia ou Les Piliers de la Terre n'a pas réussi à offrir une expérience de jeu plus agréable. La tâche était pourtant ardue.

L'échec de The Lord of the Rings : Gollum et les conséquences pour Daedalic Entertainment
"Hein qu'on est désolés mon précieux"

Les conséquences désastreuses

L'échec critique de The Lord of the Rings : Gollum a des conséquences désastreuses pour Daedalic Entertainment. Le studio de développement allemand fondé en 2007 a pris la lourde décision d'arrêter le développement de jeux vidéo et de se concentrer sur son activité d'édition.

Cette triste nouvelle a été relayée par le média allemand Games Wirtschaft. En conséquence, 25 des 90 employés de l'entreprise ont été licenciés. Daedalic s'engage à aider ces anciens employés à trouver de nouvelles opportunités au sein de son réseau. Dans un communiqué, le studio précise que cette décision constitue un "tournant difficile", mais qu'elle marque également un nouveau départ dans sa longue histoire.

L'arrêt des projets en cours

Tous les projets en cours chez Daedalic ont été stoppés. On pense notamment au prochain jeu de la franchise Le Seigneur des Anneaux, qui était en développement depuis l'année dernière. Ce jeu d'action-aventure en 3D, qui devait proposer une expérience immersive dans un monde fantastique, porte le nom de code "It's Magic". Il reste à voir ce qu'il adviendra de ce projet. Il pourrait être transféré à Embracer Group, qui possède désormais Middle-Earth Enterprises, ou être purement et simplement annulé.

L'échec de The Lord of the Rings : Gollum et les conséquences pour Daedalic Entertainment
"Ils vont bien me trouver un nouveau poste chez Embracer"

Le magazine Games Wirtschaft avait précédemment souligné que Daedalic Entertainment avait reçu environ 2 millions d'euros de financement du gouvernement allemand pour ce projet. Malheureusement, il est actuellement en pause, et son avenir reste incertain.

Dans son communiqué, Daedalic précise que cette décision marque un "nouveau départ" pour l'entreprise. Malgré les difficultés rencontrées dans le secteur du jeu vidéo, la franchise Le Seigneur des Anneaux connaît un certain succès dans l'univers du jeu de cartes. Sa collaboration avec Wizards of the Coast et Magic: The Gathering, ainsi que le lancement de l'édition de cartes Le Seigneur des Anneaux : Chroniques de la Terre du Milieu, remporte un franc succès.

Conclusion

L'échec critique du jeu The Lord of the Rings : Gollum a eu des conséquences désastreuses pour Daedalic Entertainment. Le studio allemand a décidé d'arrêter le développement de jeux vidéo et de se concentrer sur son activité d'édition. Cette décision s'accompagne malheureusement du licenciement de 25 employés. Tous les projets en cours ont été stoppés, y compris le prochain jeu de la franchise Le Seigneur des Anneaux. L'avenir du jeu estampillé "LOTR" reste incertain. Malgré ces difficultés, la franchise Le Seigneur des Anneaux connaît un certain succès dans l'univers du jeu de cartes. La collaboration avec Wizards of the Coast et Magic: The Gathering rencontre un franc succès.

Notre test de The Lord of the Ring : Gollum

Alexandre Jollier
Alexandre Jollier
A propos de l'auteur
Bonjour à tous ! Je suis Alexandre, votre guide dévoué dans l'univers fascinant des jeux vidéo.
Articles similaires