Le rachat d'Activision Blizzard par Microsoft : la bataille juridique se poursuit
Jeux vidéo
Editeurs

Le rachat d'Activision Blizzard par Microsoft : la bataille juridique se poursuit

Alexandre Jollier il y a un an

Depuis l'annonce du rachat d'Activision Blizzard par Microsoft, cette acquisition a suscité de vives polémiques et est maintenant au centre d'une bataille juridique entre les autorités de régulation. Alors que Microsoft a fait appel de la décision de la CMA britannique, la Federal Trade Commission (FTC) aux États-Unis s'oppose également à cette fusion et a déposé une demande d'injonction pour empêcher le rachat.

La FTC demande une suspension totale de la procédure

La FTC avait déjà intenté un recours en justice en décembre dernier pour bloquer le projet d'acquisition d'Activision Blizzard par Microsoft. Mais aujourd'hui, elle va plus loin en demandant à un tribunal fédéral une suspension totale de la procédure afin d'empêcher le rachat dans l'immédiat.

Dans sa plainte, la FTC affirme que Microsoft et Activision ont déclaré pouvoir réaliser l'acquisition à tout moment, ce qui soulève des inquiétudes quant à une éventuelle finalisation de l'opération sans tenir compte du blocage au Royaume-Uni.

Une bataille juridique cruciale pour l'issue du rachat

Cette nouvelle demande d'injonction de la part de la FTC intervient alors même que Microsoft fait appel de la décision des autorités de régulation britanniques. L'entreprise américaine semble impatiente de conclure l'acquisition, ce qui a incité la FTC à agir rapidement.

Si le tribunal décide d'émettre une ordonnance d'interdiction temporaire, cela empêcherait Microsoft de conclure l'accord pendant deux semaines. De plus, une injonction préliminaire pourrait être déposée, empêchant ainsi la finalisation de l'opération jusqu'à ce que la FTC obtienne gain de cause dans son recours en justice. Une audience est prévue le 2 août, et le timing de cette affaire est crucial.

Le rachat d'Activision Blizzard par Microsoft : la bataille juridique se poursuit

Microsoft confiant malgré les obstacles

Malgré cette bataille juridique, Microsoft reste confiant quant à l'issue du rachat d'Activision Blizzard. Brad Smith, vice-président de Microsoft, a déclaré sur Twitter que la décision de la FTC d'intenter une action en justice devrait accélérer le processus de prise de décision. Il affirme également que Microsoft a confiance en son dossier et que l'accélération de la procédure judiciaire aux États-Unis apportera plus de choix et de concurrence sur le marché.

Il est important de noter que l'Union européenne a donné son accord à l'opération le mois dernier, ce qui signifie que Microsoft pourrait techniquement conclure l'acquisition sans l'approbation du Royaume-Uni et sans être empêché par une injonction aux États-Unis.

Les conséquences d'un éventuel rachat

Si l'acquisition d'Activision Blizzard par Microsoft était validée, cela pourrait avoir des conséquences importantes pour l'industrie du jeu vidéo. Une question qui suscite des inquiétudes est de savoir si la franchise Call of Duty sera exclusivement disponible sur les plateformes Xbox. Pour l'instant, Microsoft a signé des accords pour sortir les jeux de cette franchise sur la Nintendo Switch et sur la plateforme de cloud gaming GeForce Now de Nvidia. Cependant, les discussions avec PlayStation semblent rompues.

Conclusion

La bataille juridique entre Microsoft et la FTC pour le rachat d'Activision Blizzard est loin d'être terminée. Alors que la FTC demande une suspension totale de la procédure, Microsoft reste confiant quant à l'issue de cette affaire. L'avenir de l'industrie du jeu vidéo est en jeu, et il faudra attendre la décision du tribunal pour connaître le sort de cette acquisition controversée.

Alexandre Jollier
Alexandre Jollier
A propos de l'auteur
Bonjour à tous ! Je suis Alexandre, votre guide dévoué dans l'univers fascinant des jeux vidéo.
Articles similaires